Publié le • Modifié le 2019-07-19 10:14:50 par Hervé- éditeur @ sitedesmarques - vu 1507 fois.

Il y a d’abord eu les vélos. Puis aujourd’hui les trottinettes. Presque aussi nombreuses sur les routes et les trottoirs que les crottes de chiens ! Pas une grande ville n’échappe au “free floating” qui s’impose dans le paysage urbain, de Paris à Marseille en passant par Lyon.

Dans la capitale, tout a commencé avec Lime en juin 2018, puis dans le sillage de la trottinette américaine, une autre marque US, Bird, puis Bolt, Wind, Tier.

Et, depuis 2019, c’est au tour de Flash, Voi, Dott ou encore Hive d’envahir la ville au grand dam des piétons obligés de surfer entre ces petits bolides pouvant atteindre entre 25 et 35 km/h en moyenne ! Avec quasiment toujours le même principe.

Ces trottinettes sont disponibles pour un seul euro, puis 15 centimes la minute. A Marseille aussi, c’est Lime qui a dégainé la première avec 500 trottinettes électriques en libre-service déployées dans la cité phocéenne.

Succès immédiat. En un mois seulement, 25 000 kilomètres auraient ainsi été parcourus sur les deux-roues par 1 500 utilisateurs.

Du coup, 6 autres opérateurs se sont mis sur les rangs comme Bird, la start-up suédoise VOI ou la société allemande Byke Mobility Gmbh.


BOGO : bientôt une trottinettes à deux !

Face à cette déferlante, les municipalités commencent à hausser le ton. Les accidents se multiplient et il faut impérativement réglementer ce nouveau mode de transport. Lequel est pour l’instant assimilées à un vélo et doit donc respecter les mêmes règles inscrites dans le code de la route.

Ce qui n’est pas vraiment le cas. Sans oublier le casque, pas obligatoire, sauf pour les enfants. Or, on en retrouve souvent se baladant sur ces engins. Lesquels devraient encore fleurir avec les arrivées annoncées des gyropodes,

 hoverboards… et même des trottinettes deux places ! BOGO, une entreprise californienne, prépare ainsi le lancement d'un nouveau modèle conçu pour transporter deux personnes. Voilà qui promet...


Lime et Bird semblent tenir le mieux la route


Reste à connaître vraiment la viabilité économique de ces trottinettes. Car si le marché a explosé ces deux dernières années, les opérateurs sont loin d'avoir assuré leur survie. Les sociétés étant avares de chiffres, les spécialistes estiment à environ 4 mois d’utilisation l’amortissement d’une trottinette électrique.

Or,  du fait des vols et détériorations, elles auraient une durée de vie de trois mois à la location. La Ville de Marseille récupère ainsi régulièrement des dizaines d’engins au fond du Vieux-Port…

Au final, même si, d’ici 2025, selon un rapport du cabinet de conseil The Boston Consulting Group (BCG), la valeur totale du marché pourrait atteindre 40 à 50 milliards de dollars, seuls les plus “gros” se partageront donc le gâteau.

Ceux qui auront eu les reins assez solides pour supporter la casse. A ce jeu-là, les Américains de Lime et Bird semblent bien partis. Installées dans plus de 120 villes dans le monde, ils revendiquent déjà chacune 10 millions d'utilisations.



l'auteur


Commentaires

Lime
Voir la fiche
Lime

Les avis

Noté 0 / 5 par 0 utilisateur(s)


Location de véhicules Trouver un magasin Lime proche
Trottinettes électriques : ça ne roulera pas pour tout le monde
Trottinettes électriques : ça ne roulera pas pour tout le monde


Lire l'article

Lime, Bird, Wind : les trottinettes électriques slaloment entre les contraintes
Lime, Bird, Wind : les trottinettes électriques slaloment entre les contraintes


Lire l'article