Charonne Bastille

Publié le • Modifié le 2007-03-28 01:05:46 par Sibylle- éditeur @ sitedesmarques - vu 208 fois.

Vous choisissez un jour de printemps lumineux, doux, tendre, gai et sautillant et vous prenez le métro jusqu’à la rue de Charonne. L’idée vous démange de transformer votre appart finalement médiocre en loft designé glamour et high-tech (vous regardez trop la télé), de faire l’école buissonnière, de vous occuper de vous, de regarder le ciel de Paris, de jouir de la vie. Vous portez un ensemble sport, pull d’homme en coton GASPARD YURKIEVICH, tee-shirt AMERICAN APPAREL, jean PEPE JEAN, bottes MELLOW YELLOW, veste kaki BENSIMON. Votre sac est maxi et vos talons en plexi, votre barrette tête de mort est griffée LES BIJOUX DE SOPHIE. L’exploration urbaine peut commencer.

Milieu de la rue, deux magasins obligés : d’abord « LES INTERIEURS D’EDWIN KA » (au 84), décorateur rigolo tendance Paul Smith disjoncté qui vous refera fauteuils et canapés dans un style anglais plutôt décalé. Ensuite, un peu plus loin passage de la Main d’Or, EMERY&CIE, le temple anversois du carrelage : Kleurtjes (reprise des Delft hollandais), faux Iznik (les vrais sont à Topkapi), carreaux incrustés de coquillages ou de pierres semi-précieuses (fleurs d’agate et de lapis-lazuli, oiseaux de malachite), écailles de miroir étincelant comme une peau de sirène fossilisée ou une peau de Bête ayant perdu sa Belle, le choix est stupéfiant et le vendeur sublime et moulé dans un pantalon prometteur. Somptueuses teintes de peinture également (85euros les 6l). Vous continuez jusqu’au 39 pour tenter à nouveau la tendance commerce équitable chez « Du Beau avec du Sens », tout n’est que coton bio, lin, soie et objets déco genre ethnique que même « moi » je n’aime pas. Mais bon puisqu’il le faut…

Arrêt chez le créateur PHILIPPE ROUCOU et achat d’un sac en cuir doré pile dans l’air du printemps (396 euros), flânerie Passage Lhomme chez les brocanteurs, les tapissiers et les miroitiers du Faubourg, le long de la ruelle remplie de glycine où vous cassez malencontreusement entre deux pavés disjoints vos talons tout neufs, pause lecture à la librairie BDNET avant de faire un petit saut chez ISABELLE MARANT (au 16) qui décidemment reste fidèle à son style bobo de luxe surtout pas trop sexy (le tissu de la robe de la vitrine ressemble curieusement à un sac de La Poste réutilisé… nouveau commerce équitable ?). Si vous êtes déjà bronzée, vous pouvez vous acheter une manchette simplissime ou un tour de cou en étain (75 euros) chez METAL POINTU’S (au 7) ou une ceinture chez LA FEE MARABOUTEE (39 euros) et vous voilà arrivé chez TONY&GUY .

LE coiffeur. Celui dont on parle, celui qui est mode, celui qui vous tutoie, celui qui fait de vous un vrai clubber (la house à fond évite les conversations) mais aussi celui qui est cher et celui qui vous coiffe en fonction de votre porte-monnaie…Vous êtes rupin ? Tant mieux vous aurez le « creative director » et le « technician director », un peu moins, vous n’aurez que le « director manager » ou le « style director », c’est la débine ? Alors seulement le « stylist » et le « technician », le prix va du simple au double, la technique aussi sans doute… et il ne reste pas grand-chose de l’envie. Fracture sociale banalisée, envie déstructurée, compte en banque sinistré, voracité.

Il ne reste qu’à rejoindre la Bastille, vous vous devez de vous arrêter chez SILVERA voir ce qu’il convient de posséder pour exister, pourquoi pas deux lampes TIZIO d’ARTEMIDE, l’AIR CHAIR ou l’EASY CHAIR (80 euros) de toutes les couleurs, et quelques poufs TATO… Plus loin, LIGNE ROSET, CINNA ou CONCEPTUA, prise de vertige vous vous interrogez, la vie ne serait-elle qu’un musée ? Vous vous consolerez en suçotant des dragées de chocolat achetées chez ANDRAUD (12 rue de la Roquette). Vous êtes La Mode.
Sibylle.

Cette semaine : profiter de la fermeture provisoire des magasins ALAIN MANOUKIAN pour shopper quelques pulls d’été à -50%


Voir la fiche

Catégorie :
Voir la fiche

l'auteur


Commentaires


Voir la fiche

Les avis

Noté 4 / 5 par 4859 utilisateur(s)


Trouver un magasin proche
Le prêt à porter Vegan ça existe ?
Le prêt à porter Vegan ça existe ?


Lire l'article

FDJ joue avec Alexa
FDJ joue avec Alexa


Lire l'article

Airbnb au secours des communes rurales
Airbnb au secours des communes rurales


Lire l'article

Ouverture du centre commercial Prado : on a la liste des magasins !


Lire l'article

Que trouvera-t-on à l'Hôtel Dieu de Lyon ?
Que trouvera-t-on à l'Hôtel Dieu de Lyon ?


Lire l'article

Enquête sur Axel Arigato, la marque dont tout le monde parle
Enquête sur Axel Arigato, la marque dont tout le monde parle


Lire l'article