La cyber criminalité selon MarkMonitor

Publié le • Modifié le 2016-11-09 04:37:53 par Yves- éditeur @ sitedesmarques - vu 458 fois.

Une enquête de MarkMonitor montre que 45 % des consommateurs ont été victimes d’une forme de cybercriminalité. Plus de 65 % d’entre eux n’ont même pas signalé l’incident. Une victime sur six a subi un préjudice financier, de plus de 1.100 Euros, pour 20 % d’entre elles.

On le dit souvent, l’internaute est parfois bien naïf, mais ne condamnons pas la victime. Il faut d’abord éduquer le consommateur.
Il ne faut pas transmettre des mots de passe, des coordonnées bancaires, des photocopies de documents administratifs (carte d’identité, passeport, RIB, copie de la carte de crédit…).
Il faut expliquer aux internautes que les banques et organismes financiers, les impôts ne demandent jamais des codes, ou des informations confidentielles par téléphone ou par mail.

Et il faut savoir qu’il est déconseillé de répondre à des questionnaires au téléphone et aux mails lorsque l’on ne connait pas l’interlocuteur.

On disait aux enfants de ne pas parler aux grandes personnes dans la rue, de n’ouvrir la porte à personne. Et bien maintenant, il faut ajouter qu’il ne faut pas donner son code bancaire…

La grande majorité des victimes de cybercriminalité n’osent plus utiliser les services en ligne, de peur d’être à nouveau dépouillées.


Autre effet perverse, les marques sont considérées comme coupables lorsqu’elles ont encaissé un montant tiré sur une carte volée ou détournée. Leur image en est entachée. 71 % des internautes estiment que ces affaires nuisent à la réputation des entreprises et 53 % des internautes se détournent des entreprises concernées.
Il est donc primordial de protéger sa marque sur internet, de surveiller son e-reputation, de s’assurer qu’aucun site ne détourne vos marques et produits ou ne commercialise des contrefaçons.

La contrefaçon est dommageable à une marque parce qu’elle représente un manque à gagner, mais aussi parce qu’elle nuit à l’image de l’entreprise.

Les cyber attaques sont de plus en plus sophistiquées. Les marques doivent s’assurer qu’elles utilisent toutes les protections nécessaires pour éviter d’être victimes des prédateurs du net. Le groupe MarkMonitor est un des spécialistes reconnu de la protection et de la lutte contre l’usurpation des marques.

Plus d’infos : markmonitor.com

Un élément rassurant quand même. 87 % des consommateurs sont conscients des risques et savent qu’il ne faut pas divulguer des informations sensibles ou trop personnelles.

Voir la fiche

Catégorie :
Voir la fiche

l'auteur


Commentaires


Voir la fiche

Les avis

Noté 4 / 5 par 4859 utilisateur(s)


Trouver un magasin proche
Le prêt à porter Vegan ça existe ?
Le prêt à porter Vegan ça existe ?


Lire l'article

FDJ joue avec Alexa
FDJ joue avec Alexa


Lire l'article

Airbnb au secours des communes rurales
Airbnb au secours des communes rurales


Lire l'article

Ouverture du centre commercial Prado : on a la liste des magasins !


Lire l'article

Que trouvera-t-on à l'Hôtel Dieu de Lyon ?
Que trouvera-t-on à l'Hôtel Dieu de Lyon ?


Lire l'article

Enquête sur Axel Arigato, la marque dont tout le monde parle
Enquête sur Axel Arigato, la marque dont tout le monde parle


Lire l'article