Le Bon Coin rachète Videdressing et s’installe dans la mode

Le Bon Coin rachète Videdressing et s’installe dans la mode

Publié le • Modifié le 2018-12-03 14:49:31 par Cédric- éditeur @ sitedesmarques - vu 360 fois.

En 2017, il totalisait chaque mois quelque 26 millions de visiteurs uniques sur son site. Des visiteurs qui pouvaient y découvrir pas moins de… 26 millions de petites annonces. Le nom de ce mastodonte du web et de l’e-commerce ? Le Bon Coin ! Créé en 2006 par Olivier Aizac d’un partenariat entre Spir Communication et l’éditeur norvégien Schibsted, le Bon Coin est rapidement devenu la référence de petites annonces de particulier à particulier et professionnels en France. Immobilier, voitures et motos d’occasion, emploi, location de vacances, vêtements, électroménager, jouets… on y trouve quasiment tout ! La plate-forme d’annonces en ligne gratuite est bien sûr l’un des sites internet les plus visités en France après Google, Facebook et Youtube. Et il semble ne pas vouloir

s’arrêter en si bon chemin. Quelque 80 000 annonces seraient mises en ligne chaque jour sur le site web qui croque petit à petit la concurrence. Ainsi, après avoir acquis, en octobre 2017, le site de petites annonces immobilières “A Vendre A Louer”, le Bon Coin vient d’acheter un autre acteur majeur d’achat vente à travers des petites annonces gratuites : le site Videdressing.


“Un dressing du monde entier”

Spécialiste de la revente de vêtements ou d’accessoires, Videdressing a été créé en 2009. Il regroupe surtout des passionnés de mode qui se retrouvent et se proposent des vêtements issus d’un “dressing du monde entier”. Les fans peuvent ainsi acheter des habits et accessoires des quatre coins du globe. Mais aussi créer leur propre boutique et mettre en vente leur garde-robe. Videdressing applique une commission fixe de 15% comprise entre 3 et 300 euros par article vendu. Quant aux articles de luxe, le site assure que son équipe juridique se charge de vérifier l’authenticité des produits avant leur mise en ligne. Alors, certes,

videdressing n’a pas l’aura du Bon Coin. Mais ce dernier franchit un nouveau cap et s’installe ainsi durablement dans le secteur de la mode grâce à cette acquisition.

En effet, sur les seules annonces de vêtements et d’accessoires, videdressing et le Bon Coin disposent d’une audience assez équivalente, avec respectivement 3 millions et 2,5 millions de visiteurs uniques par mois, selon les chiffres donnés par le communiqué du groupe. "L’acquisition de cette marque reconnue s’inscrit dans la stratégie de croissance du boncoin Groupe, qui depuis fin 2016 intègre des sites spécialisés sur ses marchés", explique dans ce communiqué Antoine Jouteau, directeur général de Leboncoin, citant des exemples comme “A Vendre A Louer”. Créé au départ pour mettre en relation les particuliers, le site s’est d’ailleurs ensuite développé en proposant aux professionnels de payer pour diffuser leurs annonces, avec des services qui leur sont dédiés.

Il sert aujourd’hui d’intermédiaire dans les recherches d’emplois comme les transactions immobilières. Selon l’AFP, l’entreprise a généré l’an dernier 250 millions d’euros de chiffre d’affaires.



l'auteur


Commentaires

Videdressing
Voir la fiche
Videdressing

Les avis

Noté 0 / 5 par 0 utilisateur(s)


Prêt à porter Trouver un magasin Videdressing proche Trouvez le numéro de Videdressing Voir le site E-commerce
Le Bon Coin rachète Videdressing et s’installe dans la mode
Le Bon Coin rachète Videdressing et s’installe dans la mode


Lire l'article