Hermès

Le Carré : Histoire et Genre du Produit emblématique d’Hermès

Publié le • Modifié le 2018-02-21 11:17:41 par Reporter- éditeur @ sitedesmarques - vu 309 fois.

Qui n’a jamais entendu parler des carrés Hermès ? C’est l’Incontournable absolu du foulard féminin, et ce depuis bientôt un siècle. En revanche, plus rares sont ceux qui connaissent l’existence de carrés Hermès … pour homme ! Petit retour historique et tendance sur le carré Hermès et son développement à la mode masculine.

LE CARRÉ DANS LE TEMPS

Thierry Hermès fonde Hermès en 1837. Sa manufacture ouvre à Paris, près de l’Eglise de la Madeleine. Il conçoit alors exclusivement des équipements pour les chevaux à destination de la haute bourgeoisie parisienne. Au décès de Thierry Hermès, ses fils reprennent l’entreprise familiale et décident d’en diversifier la production. Ils proposent alors des lignes de vêtements de cavaliers et plus seulement des harnais et tapis de selle. La gamme de produits s’étend de nouveau vers la maroquinerie et se développe encore avec l’arrivée de la modéliste Lola Pursac dans les équipes d’Hermès. Nous sommes en 1929 quand elle crée son premier foulard, un tissu de soie imprimé de forme carrée. Peu à peu elle parvient à convaincre Emile Hermès de commercialiser ce qu’on appellerait bientôt les « carrés Hermès » qui sont lancés en 1937 avec l’aide de Robert Dumas, gendre d’Emile. Le foulard est alors appelé « Jeu des omnibus et des Dames blanches ». A l’origine, les motifs restent majoritairement orientés vers le monde équestre. Ce n’est que plus tard qu’ils s’orientent vers de nouvelles thématiques : les animaux, les fleurs, la nature, voire la guerre ou l’automobile. Aujourd’hui, le carré est le produit phare de la marque Hermès, voire même son emblème à lui seul. Il est vendu à travers le monde à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires chaque année.

LE CARRÉ DANS LES GENRES

Tout au long de son histoire, le carré d’Hermès est resté majoritairement un produit féminin. Il faut dire que le produit n’est pas simple à porter. N’est pas Luciano Pavarotti qui veut … ! Toutefois, ne vous méprenez pas : le carré n’est plus aujourd’hui réservé à une clientèle féminine. A partir des années 2000, Hermès a décidé de développer ses ventes de foulard auprès de sa clientèle masculine, et chaque année, une nouvelle gamme de foulards hommes sont mis sur le marché. Logique quand on sait à quel point le carré Hermès constitue un cadeau privilégié des hommes pour leurs compagnes et ce quelque soit l’occasion. Et du cadeau à l’appropriation, il n’y a qu’un pas. Le produit reste en tout point proche du carré féminin : forte identité visuelle, un travail d’orfèvre sur la qualité de la soie proposée, et un univers unique pour chacun des carrés proposés. Seul le format change. Alors que pour femmes, le format est de 90 centimètres, il est passé à 100, voire 140 centimètres pour hommes.

Pour la collection printemps/été 2017/2018, Hermès avait notamment sorti le carré « Les Bains d’Hermès », utilisant le célèbre dessin d’Ugo Gattoni. Le foulard avait alors connu un immense succès. Pour cette saison de très nombreuses nouvelles pièces sont proposées à la vente, dans une multitude de taille et de forme. Vous trouverez en effet désormais des foulards losanges. Les prix vont de 165€ pour les 65 centimètres à 930€ pour les 140 centimètres.

Retrouvez toute la collection sur le site d’Hermès.

Comme 5.000 nouveaux Français par jour, retrouvez l’actualité des marques sur Le Site des Marques

Suivez-nous également sur Instagram et sur Facebook 

 



l'auteur


Commentaires

Hermès
Voir la fiche
Hermès

Les avis

Noté 3 / 5 par 10 utilisateur(s)


Bijoux | Accessoires Trouver un magasin Hermès proche Trouvez le numéro de Hermès Voir le site E-commerce
Le Carré : Histoire et Genre du Produit emblématique d’Hermès


Lire l'article

Quinzième atelier en France pour Hermès
Quinzième atelier en France pour Hermès


Lire l'article

Une économie dynamique pour Hèrmes
Une économie dynamique pour Hèrmes


Lire l'article

Jane Birkin demande à Hermès de débaptiser son sac


Lire l'article

Indiscrétions : Agnelle, Hermès, Elie Saab et les start-up...


Lire l'article

Hermès confiant en dépit des incertitudes


Lire l'article