Vidéos à la demande : feu vert pour Salto, prêt à défier Netflix

Vidéos à la demande : feu vert pour Salto, prêt à défier Netflix

Publié le • Modifié le 2019-08-23 09:36:04 par Benoit- éditeur @ sitedesmarques - vu 770 fois.

Salto est prêt pour le grand saut ! L’Autorité de la concurrence lui a effectivement donné son accord pour lancer son offre commerciale à partir du premier trimestre 2020. Alors Salto quésaco ? C’est une plateforme vidéo sur abonnement qui pourra concurrencer (travail de longue haleine…) les géants du secteur que sont Netflix, Amazon mais aussi Disney.

Une guerre des trois su streaming dominé pour l’instant par Netflix avec près de 150 millions d’abonnés à travers le monde devant Amazon et donc Disney qui va lui aussi se lancer dans l’aventure avec pour objectif 60 à 90 millions d’abonnés d’ici 5 ans.

Une alliance française portée par France Télévisions, TF1 et M6 

Pour s’attaquer à ces géants, Salto va jouer la carte française et européenne. Porté par France Télévisions, TF1 et M6 (qui se battent pourtant entre eux au quotidien pour capter les téléspectateurs), cette alliance entre les trois principaux éditeurs français du marché s’inscrit en effet dans la volonté d’accompagner le public français dans l’évolution de ses usages.

Avec Salto, les groupes France Télévisions, M6 et TF1 entendent ainsi proposer une réponse ambitieuse aux nouvelles attentes du public avec un service de qualité, innovant et simple d’accès. Cette plateforme proposera une offre d’une variété sans égal : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma.

Plusieurs formules d’abonnement seront proposées avec des accès à des avant-premières et des services enrichis. Cette nouvelle offre s’articulera “de la meilleure manière” avec les plateformes gratuites existantes : MYTF1, 6Play et France.tv.

5,5 millions d’utilisateurs quotidiens en France

Dans un communiqué, les trois groupes saluent "une avancée majeure pour le secteur audiovisuel français, qui fait face à la concurrence frontale des plateformes internationales".

“Avec Salto, les groupes France Télévisions, M6 et TF1 conjugueront en effet leurs forces et proposeront une réponse locale ambitieuse aux nouvelles attentes du public, tout en renforçant davantage encore leur participation active à la création française et européenne", assurent-ils. Salto constituait effectivement sans doute la seule alternative pour tenter de concurrencer Netflix et de capter les utilisateurs de SVOD (services de vidéos à la demande par abonnement) en France dont le nombre est en constante progression.

Selon les chiffres de Médiamétrie, l’Hexagone compte ainsi quelque 5,5 millions d’utilisateurs quotidiens, notamment parmi les plus jeunes. Lesquels dépensent de plus en plus selon le site Statista qui, s’appyant sur des chiffres de l’IVF (http://www.ivf-video.org/new/public/media/IVF_France.pdf) montre que les dépenses des Français sur le marché de la vidéo à la demande par abonnement se sont élevées à 686,1 millions d’euros l’année dernière, soit un bond de près de 86 % par rapport à 2017.

Infographie: L’explosion du marché français de la SVoD | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista


l'auteur


Commentaires

Salto
Voir la fiche
Salto

Les avis

Noté 0 / 5 par 0 utilisateur(s)


Culture Trouver un magasin Salto proche
Vidéos à la demande : feu vert pour Salto, prêt à défier Netflix
Vidéos à la demande : feu vert pour Salto, prêt à défier Netflix


Lire l'article