Zalando veut devenir le Spotify ou le Netflix de la mode

Zalando veut devenir le Spotify ou le Netflix de la mode

Publié le • Modifié le 2019-05-20 12:05:19 par Elisa- éditeur @ sitedesmarques - vu 463 fois.

Des milliers de vêtements, de chaussures, des looks repérés dans la rue à s’approprier en quelques clics... De la robe au costume, de la petite culotte au jean destroy, quel que soit votre âge, votre style, vous pourrez quasiment tout trouver sur le site Zalando. Entreprise de commerce électronique, spécialisée dans la vente de chaussures et de vêtements, le groupe allemand, créé en 2008, a connu une progression fulgurante en une dizaine d’années.

Inspirée de l’américain Zappos.com, entreprise de vente par Internet de chaussures implantée à Las Vegas, Zalando était à ses débuts spécialisé dans la vente en ligne de chaussures avant d’évoluer progressivement vers une offre mode plus large. Initialement baptisée Ifansho, Zalando est désormais présent dans 17 pays européens. Le site fait référence et a d’ailleurs terminé sur le podium des trophées de la Fevad en 2018 (1).

Objectif : 20 milliards d’euros de volume de ventes d’ici 5 à 6 ans

S’ils se sont inspirés de Zappos.com il y a 10 ans, les dirigeants allemands voient aujourd’hui beaucoup plus grand et souhaitent suivre les exemples des géants du web pour asseoir leur domination. “Comme on va sur Spotify pour écouter de la musique ou sur Netflix pour chercher un film, Zalando doit devenir incontournable quand il s'agit de la mode”, a ainsi déclaré David Schneider, l'un des trois cofondateurs de la société basée à Berlin, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

Un groupe qui espère tout simplement tripler ses volumes de ventes, à 20 milliards d’euros, à l’horizon de 5 à 6 ans. Impossible ? Compliqué mais pas irréalisable selon quelques spécialistes. Déjà leader sur le secteur du prêt-à-porter, malgré de nombreux concurrents, ces prévisions sont “audacieuses mais les données à plus court terme sont encourageantes”, a ainsi commenté Simon Irwin, analyste de Crédit Suisse.

Un programme de fidélité à l’étude, baptisé “Zalando Plus”

Cette augmentation de volumes de ventes se fera essentiellement sur la “GMV” (“Gross Merchandise Volume”), un indicateur utilisé dans l’activité e-commerce qui correspond au chiffre d'affaires taxes comprises réalisé directement sur les sites internet du groupe par les vendeurs indépendants sur les marketplaces. Au cours des prochaines années, Zalando va donc travailler sur de multiples partenariats. Il compte aussi mettre en place un programme de fidélité, baptisé “Zalando Plus”, qui offrira des avantages, notamment en termes de délais de livraison, en échange d’une cotisation annuelle.

(1) La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) récompense chaque année les meilleurs sites et initiatives en matière de commerce électronique. Décernés d’une part par les votes des internautes sur la base d’un sondage exclusif réalisé par Médiamétrie et, d’autre part, à partir des délibérations du Grand Jury composé d’experts et de professionnels, la Fevad a sacré en 2018 ASOS devant Kiabi et Zalando.



l'auteur


Commentaires

Zalando
Voir la fiche
Zalando

Les avis

Noté 0 / 5 par 0 utilisateur(s)


Chaussures Trouver un magasin Zalando proche Trouvez le numéro de Zalando Voir le site E-commerce
Zalando veut devenir le Spotify ou le Netflix de la mode
Zalando veut devenir le Spotify ou le Netflix de la mode


Lire l'article

Tendance : Le retour du sac banane, notre sélection Zalando


Lire l'article

Un look sportif avec les chaussures Zalando


Lire l'article

Craquez pour la nouvelle collection Printemps - Été 2014 chez Zalando


Lire l'article

En route pour les soldes chez Zalando


Lire l'article

Manteaux d'hiver chez Zalando, on découvre !


Lire l'article