Des avions électriques pour 2027 ?

Des avions électriques pour 2027 ?

Publié le • Modifié le 2018-11-06 17:35:24 par Benoit- éditeur @ sitedesmarques - vu 206 fois.

Et si l’avenir était électrique ? Les grands constructeurs automobiles y croient tant ils ne cessent de développer des prototypes toujours plus puissants. Les voitures électriques ou hybrides autonomes sont en plein développement.

Au Canada notamment, un document officiel du gouvernement décrit ainsi une ville du futur dans laquelle des circuits de navettes ou des taxis automatisés, individuels ou collectifs, pourraient se substituer aux bus.

Algorithmes et analyses prédictives permettraient de rationaliser les déplacements, en proposant des circuits adaptés aux besoins des uns et des autres, grâce à ces navettes et robots-taxis tournant sans cesse aux alentours. Tesla travaille toujours sur ses voitures électriques. Tout comme Uber, le géant du covoiturage qui a même signé un partenariat avec la Nasa (National Aeronautics and Space Administration) pour mettre au point des taxis volants.

Certains spécialistes les prédisent dans nos ciels à court terme. Et les avions dans tout ça ? Eux aussi pourraient bien, à moyen terme, utiliser la puissance électrique pour prendre leur envol.

Le 23 décembre 2007, le premier vol de l’Electra

La compagnie aérienne EasyJet a même prévu des vols d’avions électriques pour 2027. Mais la compagnie aérienne britannique n’est pas la seule à faire de l’avion électrique une priorité. Airbus et Boeing, les deux leaders de l’industrie aéronautique mondiale, planchent également sur des projets.

Et pour cause, outre la place dans les avions pour gagner du “nombre” de passagers, le nerf de la guerre pour les compagnies aériennes se situe aussi sur le prix du kérosène qui ne cesse d’augmenter.

Pour la petite histoire, le tout premier vol d’un avion totalement électrique s’est déroulé le 23 décembre 2007 à 11h50. L’avion BL1E Electra, immatriculé F-WMDJ, équipé d’un moteur électrique de 26 ch et de batteries Lithium-Polymère, transperçait le ciel avec Christian Vandamme aux commandes.

Ce dernier a réalisé ce vol historique de 48 minutes à partir de l’aérodrome d’Aspres sur Buëch, petite commune située dans le département des Hautes-Alpes. Le 10 juillet 2015, c’est le E-Fan d’Airbus qui traversait la Manchet. Depuis, l’avion électrique est devenu un véritable fantasme.

Airbus notamment qui n’a travaille toujours à sa conception. Le constructeur aéronautique européen dont le siège social se trouve à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, a signé fin 2017 un partenariat avec les motoristes Siemens et Rolls-Royce, afin de développer un nouvel avion à propulsion hybride. Baptisé E-Fan X, son premier vol est prévu pour 2020. 

Des vols régionaux pour commencer

Aux Etats-Unis, l’autre géant du secteur, Boeing travaille en partenariat avec JetBlue Airways. La compagnie américaine ne compte pas laisser la place à Airbus sur un marché qui n’est qu’à ses prémices mais pourrait changer la face du monde et des déplacements.

Des déplacements qui ne seront au début que des vols régionaux car l’électricité manque encore de puissance pour assurer une autonomie de plus de 1000 kilomètres. Mais on y viendra sans doute...




l'auteur


Commentaires

EasyJet
Voir la fiche
EasyJet

Les avis

Noté 0 / 5 par 0 utilisateur(s)


Tourisme Trouver un magasin EasyJet proche Trouvez le numéro de EasyJet
Des avions électriques pour 2027 ?
Des avions électriques pour 2027 ?


Lire l'article

EasyJet en France: Annonce de 2 nouvelles bases


Lire l'article

Grève à EasyJet


Lire l'article

Offres spéciales Venise par EasyJet


Lire l'article

Participez au grand jeu EasyJet


Lire l'article

Ouverture des réservations EasyJet pour mars 2010


Lire l'article