Quel cruiser choisir pour débuter ?

Quel cruiser choisir pour débuter ?

Publié le • Modifié le 2018-07-24 11:44:44 par Benoit- éditeur @ sitedesmarques - vu 652 fois.

Vous avez envie de vous mettre au cruiser mais ne savez pas quelle planche choisir ? Cet article est fait pour vous !

Il y a tout juste six mois, un ami s’est mis au cruiser et nous a convaincu, moi et l’un de mes amis, de nous y mettre aussi. Rapide, sportif, léger ... celui-ci avait beaucoup d’avantages. Si bien que j’ai été immédiatement convaincu. Je me suis alors retrouvé dans le même cas que vous, me posant la question : quel cruiser choisir pour débuter ? Aujourd’hui, je vous fais part de mon expérience. 


Decath’ : Le choix du débutant

Ne connaissant alors rien au cruiser, nous avons fait confiance à notre pote qui en faisait depuis longtemps. Conformément à ce qu’il nous conseillait, nous avons filé chez Decathlon, pour nous prendre un Oxello. D’après lui, la marque est fiable, les cruiser de qualité et parfait pour commencer. 

Trois solutions s’offraient alors à nous : 

- le yamba en bois ; 

- le yamba en plastique ; 

- le longboard

Nous ne voulions pas opter pour un longboard, trop lourd et encombrant. Il nous restait donc à choisir entre le yamba en bois et le yamba en plastique. 


Assez bêtement, je ne me voyais pas choisir un cruiser en plastique. En débutant le cruiser, j’avais un peu la volonté de commencer le skate. Si bien que l’aspect plastique ne me renvoyait pas forcément une image positive. Au contraire, je trouvais que le cruiser prenait immédiatement une alure de gadget. Ce que je ne souhaitais pas. J’ai donc opté pour le yamba en bois.

Après avoir attendu la fin du mois (oui, car le cruiser est quand même à 60,00€ ...!), je retournais chez Decathlon, achetais mon yamba en bois et me lançais.




Les débuts sur le cruiser 

Alors, je ne vous le cache pas : au début vous allez galérer. Vous allez galérer sévère même. Avant de trouver l’équilibre sur la planche, d’arriver à garder les pieds bien droits, quelques jours, voire semaines, risquent de s’écouler.

En ce qui me concerne j’avais pris la décision d’aller travailler avec. Je n’avais donc aucun autre moyen de locomotion. De gré ou de force, je devais monter sur ma planche. 

Il m’a fallu deux bonnes semaines pour me sentir vraiment à l’aise. Je savais qu’il fallait avoir le pieds parfaitement parallèle à la planche, mais de peur de ne pas progresser du tout, j’ai décidé de commencer à cruiser avec le pied d’appui un peu cassé, de manière à avoir une meilleure assise sur la planche. Ca m’a d’abord un peu dérangé au niveau des articulations, notamment du genoux. Puis j’ai naturellement perdu l’habitude et j’ai réussi à cruiser avec le pieds totalement droit. Une ou deux semaines s’écoulèrent de nouveau avant que, définitivement, je tienne en équilibre sur mon pied d’appui et que je sois capable de m’élancer à plusieurs reprises sans poser le pied d’impulsion à l’arrière de la planche. 


Quatre mois après : conclusion sur Oxelo

Il m’aura donc fallu deux mois pour maîtriser ma planche. Aujourd’hui je suis capable de monter et descendre n’importe quelle marche, je me balade vraiment partout et n’éprouve plus aucune difficulté à accélérer sur plusieurs dizaines de mètres. 

Conclusion sur le yamba en bois Oxelo : c’est parfait pour débuter. Vous vous retrouvez face à une planche maniable, intuitive, solide. Vous n’aurez aucune difficulté à apprendre à cruiser avec. Seul hic : vous atteindrez vite ses limites. 

Aujourd’hui, après l’avoir bien amorti, j’ai l’impression d’avoir poussé ma planche à son maximum. Déjà parce que son état d’usure m’empêche d’en profiter pleinement. Mais aussi parce que j’ai besoin d’une planche un peu plus technique, et plus rapide. Dès que j’en aurai les moyens, je tenterai de monter en gamme et vous ferai un retour d’expérience. J’hésite encore entre un Suji et un Carver

Mais pour l’heure, et pour ceux qui hésiteraient encore, je vous recommande pleinement de commencer avec Oxelo. En plus, profitez-en : en ce moment les yamba en bois sont à 45,00€ au lieu de 60,00€ directement accessibles sur le site Internet d’Oxelo


Retrouvez toute l’actualité des marques sur Le Site des Marques



l'auteur


Commentaires